Le sanitaire au rendez-vous.

Sur les trois ruchers-écoles du département, comme chaque année, la session des débutants se décompose en sept cours bien distincts, de la découverte du matériel apicole en passant par la biologie de l’abeille, les produits de la ruche… et celui du mois de mai était consacré au sanitaire.

Cette année, sur le site de Saint-Lô, le programme a été modifié du fait que le vétérinaire conseil du GDSA, Olivier CHRISTOPHE, est venu animer un cours théorique le matin, sur varroa et toutes ses conséquences, en passant par la loque américaine, comment la reconnaître, sa lutte ; athina tumida, le petit coléoptère de la ruche, de son origine géographique à aujourd’hui.

AL

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.. et on dit quoi à la Reine .?. *