Tout ce qui concerne la Formation

Journées sensorielles : les nez sont en piste…

  Un concours des miels, ça ne s’improvise pas, il faut des juges, des nez… pour départager les lauréats. Nous venons d’organiser deux journées sensorielles, animées par Bernadette Gosselin qui s’adressent à des personnes curieuses qui désirent s’impliquer dans cette épreuve, afin de compléter le nombre de juges existants.

Bernadette notre formatrice.

Déjà, le visuel joue un rôle très important sur un échantillon, l’olfactif ainsi que le goût qui sera défini par le sucré, l’amer, le salé. Chaque miel a son intensité, qu’elle soit faible, neutre, fade, discrète ou forte ; sa franchise, qui peut être altéré ou douteux ; son harmonie qui va de l’élégant au raffiné.

Alex, le nez dans le pot…

La complexité des arômes, qui peuvent être persistants ou fugaces et très aromatiques allant du floral au fruité en passant par le végétal, minéral, animal ou brûlé font qu’un minimum de formation est nécessaire pour détecter toute cette subtilité.

Pas facile de définir les miels

Il faudra que chacun s’entraîne au quotidien, non pas seulement sur les miels, mais également sur les plats cuisinés, le vin, le café ou le thé afin d’entretenir son vocabulaire, si difficile à trouver pour définir un ressenti.

Repas convivial en milieu de journée.

Le midi, un repas convivial a permis de partager les mets que chacun avait pu apporter, et ce, dans une chaleureuse ambiance.

A.L.

Formation « cire »

Le 15 décembre dernier, les élèves des ruchers-écoles étaient invités à participer à une formation « cire ». Après un cours théorique, rappelant quelques généralités (origine, composition) sur cette « substance » d’une importance capitale en apiculture, nous avons fabriqué des sujets et des bougies. Ensuite, pour la première fois, nous avons réalisé un atelier « gaufrage », grâce au gaufrier récemment acquis par notre association.

Nous avons pu fabriquer une quarantaine de sujets et de bougies, vendus aux élèves au bénéfice de La Manche Apicole. C’est une opération assez longue, qui demande quelques connaissances ainsi que du matériel. L’obtention d’une cire de qualité, sans impuretés et d’une belle couleur, demeure assez délicate (la cire la plus « belle » étant obtenue grâce au cérificateur solaire), le moulage, quant à lui, ne pose pas de difficultés particulières (il faut toutefois signaler que les moules en silicone qui sont les plus pratiques sont également assez coûteux). Il est important de souligner que la fonte de la cire doit être réalisée au bain-marie, en s’entourant de précautions car la cire constitue un matériau très inflammable.

La cire fondue, bien décantée, est versée dans les moules.

 

Après démoulage…

Vous trouverez en détail les différentes étapes grâce au PDF mis en ligne.

PDF : Cours cire-bougies

La démonstration de gaufrage constituait pour beaucoup une découverte. L’installation du gaufrier et le raccordement à un robinet pour assurer le refroidissement ne posent pas de difficultés particulières. En revanche, il faut un certain « doigté » pour le gaufrage, en particulier pour le prélèvement de la cire et son étalement, mais ces gestes peuvent s’acquérir rapidement, comme les élèves ont pu le constater.

La confection, par l’apiculteur, de ses propres feuilles de cire gaufrée, nous paraît être une technique très intéressante. Ceux qui le pratiquent depuis quelques années ont déjà pu remarquer une très bonne acceptation de cette cire et il y a également une économie possible. Bien sûr, la cire réservée à cet usage doit provenir exclusivement des opercules.

La louche de cire est étalée

Cette formation a réuni une quinzaine de personnes et s’est déroulée tout au long de la journée. Nous avons pu déjeuner ensemble et, comme c’est souvent (toujours) le cas chez les apiculteurs, nous avons pu partager les préparations de chacun.

Nous avons également réalisé un petit film qui « suivra » le gaufrier, afin que chacun puisse s’initier à son fonctionnement dans les meilleures conditions.

Une bien belle journée, mêlant convivialité, découverte et réalisations concrètes !

Texte de K L

Photos d’A C

Extraction au rucher école de Saint-Lô

L

Le cours de juillet 2018 consacré au miel et à sa récolte s’est déroulé dans une atmosphère chaude et sympathique.

Nous avons pratiqué l’extraction d’une hausse, appris à manier le couteau à désoperculer, à utiliser un extracteur tangentiel, à récupérer le miel contenu dans les opercules grâce à une presse fabriquée par Robert. Et enfin mettre en pots et déguster.

Nous avons extrait de cette hausse bien garnie 15 kg d’un excellent miel plutôt foncé.

Tous les nouveaux apiculteurs sont repartis avec un pot de miel du rucher et le sourire, en attendant d’apprécier leur future production.

Pour participer au concours des miels ouvert à tous les apiculteurs de la Manche, voir dans la rubrique La Manche Apicole « concours des miels » ou suivre le lien : 

http://lamancheapicole.free.fr/index.php?menu=reglementation&page_en_cour=0)

AC

Cours débutants avril 2018

Ce samedi 28 avril 2018 se déroulait le 3ème cours pour les débutants au rucher-école de Saint-Lô.

En début d’après midi la météo peu favorable semblait compromettre l’ouverture des ruches.

Après le cours théorique animé par Karl Legeay la température s’est heureusement élevée, ce qui a permis aux débutants de voir l’intérieur d’une ruche, pour ceux qui n’ont pas encore de colonie d’abeilles, et découvrir un cadre de couvain ouvert, operculé, voir les œufs, les larves, la reine, les faux bourdons.

Et déjà des cellules de reines, signe annonciateur d’un futur essaimage.

Des reines ont été marquées, un essaim artificiel effectué.

L’émerveillement est toujours au rendez vous. AC

Cours de perfectionnement au rucher école de Saint-Lô

Samedi 21 avril; cours de perfectionnement au rucher école de Saint-Lô animé par Alain Lesclavec

Il était question de l’essaimage, phénomène naturel qui correspond à un des modes de reproduction des colonies d’abeilles.

Et plutôt que de subir l’essaimage créer un essaim artificiel:

D’abord un cours théorique sur l’essaimage naturel et pourquoi, quand et comment créer un essaim artificiel.

Puis sur le rucher création d’un essaim artificiel par glissement et d’une division.

Une fiche qui résume la méthode de division par glissement est disponible sur le site dans la rubrique communication « fiches techniques ».

Et c’est une biruche qui a été utilisée comme souche pour la division. Elle possède toujours une reine marquée rouge et s’est encore bien développée en couvain cette année. L’autre reine est blanche.L’essaim artificiel constitué a été déplacé à plus de 3 kms. AC

Travaux de printemps au rucher école de Saint-Lô

Un groupe de bénévoles s’est retrouvé jeudi 19 avril au rucher école.

Magnifique journée et ambiance conviviale pour effectuer les divers travaux d’entretien du rucher :

– peindre les ruches achetées à l’ESAT de l’association Robida (http://www.association-robida.fr/) par l’association CCJ (http://www.cotentincotejardins.com/) dans le cadre d’une action caritative en faveur des abeilles lors d’ouverture de jardins en 2017,

– nettoyage des cadres et du chalet,

– tonte, désherbage,

– et la visite de printemps afin de vérifier l’état sanitaire des colonies et le potentiel de chaque colonie, débuter le changement des cadres en remplaçant un vieux cadre par un cadre de cire gaufrée. AC

Ruchers écoles : début des cours

Calendrier des cours débutants à consulter sur la page des ruchers écoles :

Rucher Manche-Nord « la Glacerie » : La Glacerie

Rucher Manche-Centre  » Bois Jugan » : Bois Jugan-initiation

Rucher Manche-Centre  » Bois Jugan » : Bois Jugan-perfectionnement

Rucher Manche-Sud « Saint-Hilaire-du-Harcouët » : St-Hilaire-du-Harcouët

 

Pour le premier cours, pas besoin de vêtements de protection.

Nous vous donnerons tous les conseils utiles pour vous procurer ce qu’il vous faudra par la suite.

A ceux qui ont déjà leur équipement :

nous demanderons seulement d’avoir une paire de gants en caoutchouc, obligatoire pour les manipulations au rucher-école ( il s’agit d’une précaution sanitaire ).

Les modalités vous seront adressées par mail pour le lieu de rendez-vous.

Commande de pots.

Pensez à commander vos pots plastique au plus vite à Claude Roulland, tel 02 33 56 71 64 (heures des repas)

 

Traitement du rucher école du Bois Jugan

 

Ce jour, par une météo clémente, sans vent et sans pluie,  les colonies du rucher école du Bois Jugan ont été traitées par sublimation avec l’acide oxalique.

Le protocole  de sécurité a bien été appliqué, afin de ne pas respirer les vapeurs de cet acide.

Il faut être équipé d’un masque chimie type E et de gants protecteurs.

Le traitement a été rapide.

Les abeilles sortaient par un beau soleil

Rucher-école de Saint-Lô : dernier cours et barbecue

Dernier cours de la saison apicole et barbecue traditionnel. Ambiance conviviale et météo favorable. La date du barbecue reste la bonne. La table plutôt accueillante, entrées confectionnées par les convives, viande cuite au barbecue, fromage, desserts également élaborés par les participants, un peu d’accordéon et l’ambiance était au partage et à la bonne humeur. Un moment agréable passé en bonne compagnie. AC