Concours des miels de Normandie 2018

Concours des miels de Normandie 2018

Tables des juges du concours de Normandie

C’est dans un cadre féerique que nous avons pu participer au septième concours des miels de Normandie. Chaque année, l’organisation du concours se fait dans un département différent, et cette année il était organisé par nos amis de l’Eure dans la petite commune de Amfreville-sur-Iton, et le comble, le concours se déroulait dans les salons du château. Un accueil chaleureux, un cadre romantique pour juger les miels, tous plus excellents les uns que les autres ; il a fallu se concentrer pour extraire parmi les meilleurs miels régionaux, les trois premiers de chaque catégorie.

Un concours de pain d’épices était également organisé, pains d’épices ordinaires et fantaisie, de quoi ravir les connaisseurs.

Pour notre département, nous ne pouvons que nous féliciter ou plutôt vous féliciter car nous avons obtenu 4 médailles et non des moindres ; en voici les résultats :

Miels clairs : or à Yvette Roumy, Le Vast.

Miels ambrés : or à Jacques Moulin, Saint-Lô ; argent à Nicolas Sautour, Herqueville.

Miel foncés : bronze à Maurice Benoist, Granville.

IMPORTANT : Suspicion Aethina tumida

INFORMATION IMPORTANTE :

Pour info : Suspicion de présence d’œufs d’Aethina tumida en France !

Nous précisons que si les premières analyses ont été conduites au laboratoire départemental du 67, ce n’est pas parce que des apiculteur locaux sont incriminés mais bien parce que ce laboratoire est l’un des seul à avoir la compétence nécessaire pour conduire ces analyses.

Dans son communiqué de presse, la DGAL indique d’ailleurs que « les reines ont été introduites dans les ruchers de huit exploitations apicoles situées dans la Drome, le Vaucluse, l’Ardèche, le Loir-et-Cher et le Maine-et-Loire. Les DDPP de ces départements réalisent actuellement des investigations pour identifier l’ensemble des ruchers où ces reines ont été introduites ».

L’ANSES réalise actuellement les analyses nécessaire pour confirmer l’identité des œufs détectés.

Nous vous tiendrons collectivement informés.

Rappels :

  • Privilégier l’approvisionnement auprès de producteurs locaux de reines et d’essaims (ne pas importer , c’est éviter les risques !).
  • Toute importation d’abeille (essaim, reine, …) devrait obligatoirement être contrôlée par les services de l’Etat. Exigez les certificats !
  • En cas de suspicion d’un danger sanitaire de première catégorie, il est obligatoire de prévenir les autorités sanitaires (soit, en Grand Est, les DDPP indiquées sur notre site Internet – http://www.adage.adafrance.org/exploitation/intox.php).
  • Aethina tumida est également susceptible de se diffuser en Europe via les importations de plantes et d’agrumes (présence de larves dans la terre, présence d’adultes dans les cagettes d’agrumes).
  • Soyons tous vigilants ! Notre Mémento de l’apiculteur – pages 63 à 68 – vous présente une description de l’insecte Aethina tumida et des actions de prévention/détection/lutte (en accès libre sur http://www.adage.adafrance.org/ressources/telecharger.php).

ou cet article : https://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i134hauser.pdf.

V.D.

Le miel en section : le régal des connaisseurs…

 

Tous habitués à manipuler hausses, cadres, couteau à désoperculer et extracteur, penchez-vous sur le miel en section, rien de plus simple à faire réaliser par nos avettes ; sur la photo, il s’agit de cadres Warré, mettre une amorce de cire en haut du cadre et les abeilles feront le reste, elles construiront avec leur propre cire les rayons et les rempliront en fonction de la miellée. Ensuite découpés, ces rayons seront stockés dans des boîtes adaptées à la situation. Un débouché non négligeable pour les puristes. A.L.

3ème édition fête de Tcheu Nouos

Le week-end des 26 & 27 août, s’est déroulée  au Bois Jugan, à SAINT-LÔ, la fête de Tcheu Nouos (3ème édition).

Pendant ces deux jours, la Manche Apicole était présente, ainsi que d’autres exposants. Les enfants, ainsi que les adultes, se sont pris au jeu de chercher  la reine dans la ruche vitrée. Toujours autant d’émotion de la trouver chez les jeunes, comme chez les grands J…

Cette année, les bénévoles du syndicat ont animé, pour la première fois sur cet évènement, plusieurs extractions qui ont suscitées beaucoup d’attention et d’émerveillement auprès d’un public.

Et les dégustations proposées ont été particulièrement appréciées.

Une présence à renouveler, sans faute, l’année prochaine !

VD

Réunion d’information miellerie collective Coutançaise

Mercredi 19 juillet, à 20h, au lycée agricole de Coutances, réunion d’informations au sujet de la miellerie collective.

Démonstration d’utilisation du matériel, rappel des règles, etc.

Mise à jour du planning d’extraction. RDV à la miellerie (derrière le bâtiment de l’internat, au fond du parking « apprenants »).

Adresse du site AMICO de la miellerie collective Coutançaise : https://picmiellerie.wordpress.com/

AC

Récolte au rucher école de Saint-Lô

Ambiance sympathique pour ce cours consacré au miel et à sa récolte.

Extraction d’une hausse, désoperculer, extraire, mettre en pots.

Chacun s’est familiarisé avec le couteau à désoperculer, l’extracteur à manivelle, la filtration et enfin la mise en pots de cet excellent miel.

Tous les nouveaux apiculteurs sont repartis avec un pot de miel du rucher et le sourire, en attendant d’apprécier leur future production.

Et participer au concours des miels ouvert à tous les apiculteurs de la Manche ( voir dans la rubrique La Manche Apicole ou http://lamancheapicole.free.fr/index.php?menu=reglementation&page_en_cour=0)

AC

Lutte collective contre le frelon asiatique.

Infos de la FDGDON sur les actualités de la lutte collective contre le frelon asiatique dans la Manche

Retours de conventions des collectivités
Participation des collectivités :  306 Communes ont signé la convention (en direct ou par l’intercommunalité), soit 64%.
La carte à jour des retours de conventions : une version est désormais disponible sur le site internet de FDGDON et sera mise à jour régulièrement.

http://www.fdgdon50.com/pages/nos-missions/le-frelon-asiatique.html

Signalements de nids.
A ce jour 193 signalements, dont un peu moins de 10% concernent d’autres espèces d’hyménoptères.
Les signalements se sont accélérés depuis début juillet.
Pour l’instant les nids détruits sont dans la configuration des nids primaires, mais qui ont augmenté de taille et avec une présence d’ouvrières. Nous arrivons dans la période de délocalisation des nids dans les arbres, il ne serait donc pas surprenant d’observer une modification comportementale de l’espèce et des attaques sur les ruchers une fois les nids reconstitués.

AC

Le Guide des bonnes pratiques apicoles proposé par L’ITSAP Institut de l’abeille

L’ITSAP Institut de l’abeille propose à tous les apiculteurs débutants ou expérimentés un guide des bonnes pratiques apicoles.

Conduite des ruchers, élevage de reines, santé des colonies, hygiène et sécurité, documents à conserver par l’apiculteur

Le guide est découpé en une quarantaine de fiches, téléchargeables à l’unité. Il est également possible de télécharger le guide complet à l’adresse suivante :

http://bonnes-pratiques.itsap.asso.fr/

Le téléchargement est gratuit  pour les fiches et pour le guide complet en format pdf.

L’ITSAP propose un classeur papier du guide moyennant une participation de 20€. Le bon de commande est sur le site.

http://bonnes-pratiques.itsap.asso.fr/wp-content/uploads/2017/06/Bon_commande_GBPA_juin_2017.pdf

L’ITSAP propose également une liste des plantes nectarifères et pollinifères à télécharger à l’adresse suivante :

http://itsap.asso.fr/outils/acteurs-participer-a-protection-pollinisateurs/

AC

Les abeilles au jardin

Dans le cadre de l’action initiée les  3-4 juin 2017  par l’association CCJ (Cotentin Côté Jardins) nommée   » La sauvegarde des abeilles « , certains  jardins de cette association étaient ouverts au bénéfice de La Manche Apicole.

L’action de CCJ se déroule en 3 temps :

  • ouverture des jardins lors de 3 week-ends, les 3-4 juin, 17-18 juin et 14-15-16 juillet;
  • par l’intermédiaire de CCJ, la recette des entrées sera consacrée à l’achat de ruches fabriquées par l’ESAT de l’association Robida qui emploie des personnes en situation de handicap.
  • faire don de ces ruches aux ruchers écoles de La Manche Apicole  : Saint-Lô, Saint-Hilaire-du-Harcouët et La Glacerie;

Pour plus d’infos sur les dates et lieux d’ouverture des jardins, consulter le site de CCJ : http://www.cotentincotejardins.com/

AC

Fabriquer sa cire…

Récupérer sa cire d’opercules et fabriquer ses feuilles gaufrées, une activité hivernale pour le bien-être de ses colonies…

Lire la suite