Menu COMMUNICATION du site

Conférence animée par Karl Legeay « L’analyse des miels par l’amateur »

 

Le samedi 9 décembre 2017 à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de La Manche Apicole Karl legeay administrateur local du syndicat et directeur de la collection  » Les Carnets du croqueur de pommes » a animé une conférence intitulée  » L’analyse des miels par l’amateur  » (critères physico-chimiques et palynologie).

Conférence qui a passionné les nombreux apiculteurs présents. Beaucoup d’informations claires et accessibles, mais c’est une démarche qui reste quand même technique.

Il propose aimablement de mettre à disposition sa présentation sur le site au format PDF

L’analyse des miels par l’amateur pour site LMA-2

 

« Abeilles : to bee or not to be  » Emission de France 2 : 13h15 le Dimanche

Emission diffusée sur France 2 Dimanche 14 janvier 2018

Histoire d’une espèce en voie de disparition : les abeilles. Leur déclin, commencé dans les années 1990, est mondial. Ses causes : parasites, pesticides, moindre diversité des fleurs, etc. En France, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30% en quinze ans.

A la rencontre de deux passionnés qui tentent de les préserver : Frank, un apiculteur vendéen, se bat depuis vingt ans pour faire interdire les insecticides tueurs d’abeilles ; Roch, un apithérapeute, parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé.

« Franck » est Franck Alétru – Président du SNA et qui écrit l’Edito de L’Abeille de france

A revoir

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-14-janvier-2018_2549723.html

Pour aller plus loin :

A propos des abeilles Mélipones

https://www.canal-u.tv/video/cerimes/rituel_de_ponte_chez_une_abeille_sociale_mexicaine_melipona_beecheii.9449

et

Fayet_Melipona_beecheei_162_fichebio

Compte-rendu de l’assemblée générale du samedi 09 décembre 2017

L’assemblée générale de la Manche Apicole s’est tenue le samedi 9 décembre à la salle du Centre Culturel à Saint-Lô. Le matin, une conférence a été animée par Karl LEGEAY, administrateur local du syndicat et directeur de la collection « Les Carnets du croqueur de pommes ». Le thème de celle-ci était sur « L’analyse des miels par l’amateur » (critères physico-chimiques et palynologie).

L’assemblée générale statutaire a suivi le repas pris en commun. Valérie DARD, secrétaire du syndicat, a énuméré les différentes activités et animations qui se sont déroulées en 2017. Le rapport moral a été voté à l’unanimité.

Des journées caritatives au profit de La Manche Apicole ont été organisées par l’association Cotentin Côté Jardins. Paul BEUGIN, vice-président de l’association a pris la parole. Les visites des jardins ont connu un véritable succès, l’abeille était un thème qui leur tenait à cœur et il a remercié le syndicat pour son implication au sein de leur association.  Au cours de ces journées de visite, il y a eu plus de 1100 visiteurs. Le bénéfice de ces entrées, soit 3 500 € sera converti en achat de matériel. Un devis a été établi auprès de ROBIDA, association d’insertion qui fabrique du matériel apicole ; ce matériel sera distribué de façon équitable aux trois ruchers-écoles.

Louis LETERRIER, notre trésorier, nous a présenté les comptes qui ont été approuvés à l’unanimité. Depuis 2012 Il a souligné une augmentation constante des adhérents, avec un total aujourd’hui de 568 pour un total de 4 100 ruches.

Les ruchers-écoles. Nos trois ruchers se portent à merveille, une trentaine de nouveaux chaque année avec une liste d’attente qui ne cesse d’augmenter.

Election du tiers sortant. Deux sièges étaient à pourvoir. Ont été élus : Jacques BRAULT, Louis LETERRIER, Bernard PONCET,  Lucien LIOT, membres sortants et Michel LECHARPENTIER et Fabrice MILON, candidats.

Le frelon asiatique. Antoine METAYER, directeur de la FDGDON a présenté le bilan au 30 novembre  2017 de la présence de l’insecte envahisseur dans notre département. Le premier signalement d’activité du frelon asiatique a été le 30 mars. La destruction des nids a été arrêtée début décembre.

Une convention de destruction a été proposée aux communes, en 2016, 272 communes soit 53 % ont signé la convention et 375 communes soit 79 % ont signé en 2017. 1621 nids (FE et FA) ont été signalés à la FDGDON, 1387 nids de FA localisés actifs et non actifs, 1276 nids de FA détruits ou en cours de destruction.

Antoine METAYER a rappelé l’importance de la découverte et de signalement des nids le plus tôt possible. Que la destruction doit se faire dans les normes par un professionnel habilité. Sur Cherbourg-en-Cotentin, il y a eu explosion du nombre de nids découverts, environ 200. La présence est plus forte en agglomération, pour exemple, 500 nids dans la ville de Rennes). Reste toujours la problématique d’un nid chez un particulier, soit il paie la destruction du nid, soit il ne le signale pas ou il le détruit par lui-même. Il faut continuer de sensibiliser les élus.

Intervention du président du GDSA. Bernard PONCET, président, a expliqué que l’abeille est toujours confrontée aux maladies et parasites, notamment la loque américaine, maladie noire, varroa… Le PSE (Plan Sanitaire d’Elevage) vient d’être renouvelé pour une période de 5 années et reconduit jusqu’en 2022.

Le petit coléoptère de la ruche, Aethina Tumida, insecte qui fait sa nymphose dans la terre a également été évoqué. En France, les pouvoirs publics se mobilisent. La question n’est pas de dire qu’il va arriver mais quand ?

Prenez note : l’assemblée générale du GDSA se déroulera au centre culturel, place du Champ-de-Mars à Saint-Lô, le samedi 10 mars 2018.

Concours des miels départemental et régional. Ce sont 60 échantillons qui ont pu concourir au départemental, il en est ressorti une bonne qualité gustative. Les trois premiers de chaque catégorie se sont vus sélectionnés pour le régional. Voici les résultats : miels clairs : 1. Michel LAURENCE ; 2. Gaston GUERET ; 3. Chantal et Paul SARGE. Miels ambrés : 1. Jean-Marie GUERIN ;  2. Chantal et Paul SARGE ; 3. Michel RABERE. Miels foncés : 1. Jardin Botanique de VAUVILLE; 2. Edouard CARNET ;  3. Serge LECADET.

Concours régional. Miels clairs : 1. Jean-Marie GUERIN ; 2. Chantal et Paul SARGE ; miels foncés : 1. Serge LECADET ; 2. Jardin Botanique de VAUVILLE.

Pain d’épices : médaille d’or, Hélène GUERIN ; pain d’épices fantaisie : médaille de bronze, Hélène GUERIN.

L’assemblée générale s’est terminée par le pot de l’amitié avec dégustation d’hydromel fabriqué par Bernard PONCET. Nous avons pu visionner un documentaire sur un apiculteur népalais réalisé par Raymond BRIAND.

A.L. et V.D.

 

 

Assemblée générale le samedi 9 décembre

Vous êtes conviés à participer à l’assemblée générale de notre syndicat qui se tiendra au centre culturel, place du Champ-de-Mars à Saint-Lô, le samedi 9 décembre.

  • 9 h 15 : Accueil des participants.

  • 10 h : Conférence sur : « L’analyse des miels par l’amateur » (critères physico-chimiques et palynologie) par Karl Legeay, administrateur local du SNA et directeur de la collection « Les Carnets du croqueur de pommes ». .

  • 14 h 30 : assemblée générale statutaire. Rapports moral et financier. Activités 2017 et projets 2018. Election du tiers sortant.

  • 17 h : remise des prix du concours des miels (départemental et régional) suivie du verre de l’amitié.

Concours départemental 2017 des miels

Comme chaque année à pareille époque, La Manche Apicole organise son traditionnel concours des miels. Il avait lieu cette année dans les locaux du musée du Bocage normand à Saint-Lô.

Quelque 55 échantillons se sont vu classer dans trois catégories : miels clairs, ambrés et foncés avec cette année une prédominance de miels clairs, dominée par le butinage de trèfle que nous avons eu en abondance. Saison moyenne en quantité due à une météo capricieuse avec des pics de température et des nuits assez fraîches.

Les trois meilleurs miels de chaque catégorie se sont vu sélectionner pour le concours régional qui aura lieu le samedi 2 décembre à Saint-Ceneri-le-Gerei près d’Alençon.

La dégustation du miel en vue d’un jugement ne s’improvise pas. Elle est technique et s’apprend auprès de personnes compétentes. Il faut suivre un stage pour connaître tous les aspects de cet acte d’analyse sensorielle qui demande beaucoup de concentration. Le juge doit s’entraîner tout au long de l’année à décrire des miels variés pour acquérir un vocabulaire et un sens du jugement.

Au travers de ces prix qui valorisent les trois premiers par catégorie, on récompense le choix de l’emplacement, le travail et le soin apportés à la production du miel. Une telle reconnaissance assurera à l’apiculteur un sérieux coup de projecteur dans les médias locaux et ainsi favorisera la promotion du miel produit. Voici les résultats.

Miels clairs : 1. Michel Laurence, Aumeville-Lestre ; 2. Gaston Guéret, Videcosville ; 3. Chantal et Paul Sarge, Fermanville.

Miels ambrés : 1. Jean-Marie Guérin, Gréville-Hague ; 2. Chantal et Paul Sarge, Fermanville ; 3 . Michel Rabère, Noues-de-Sienne.

Miels foncés : 1. Jardin botanique, Vauville ; 2. Edouard Carnet, Saint-Hilaire-du-Harcouët ; 3. Serge Lecadet, Urville-Nacqueville.

A.L.

Congrès FNOSAD à Rennes

Le congrès de la FNOSAD se tiendra du 17 au 20 novembre 2017 à Rennes.

Toutes les infos, programme, bulletin d’inscription, sur le site du congrès : http://www.congres-fnosad-bretagne.fr/

Attention

Les inscriptions aux repas du congrès seront closes au 15 octobre 2017

Les inscriptions hors repas seront closes le 03 novembre 2017

AC

Dates à retenir… 

Réunions de secteurs. Des rendez-vous où les échanges sont importants sur les différentes techniques apicoles, la saison apicole, le bilan des ruchers-écoles, un point sur le sanitaire, le frelon asiatique. Nous serons accompagnés par un représentant de la FDGDON qui nous exposera le plan de lutte qui a été mis en place, bref, de l’information à ne pas manquer. Les échantillons pour le concours des miels seront également réceptionnés lors de ces deux réunions de secteurs. Pensez à joindre l’étiquette modèle (sans la coller) que vous trouverez dans le bulletin ainsi que le chèque de 5 € par pot pour la participation aux frais du concours.

Saint-Hilaire-du-Harcouët : lieu habituel, dans une salle de réunion de la Maison des associations, route de Paris (ancienne mairie). Rendez-vous à 10 h le samedi 14 octobre. Si vous le souhaitez, nous pourrons déjeuner ensemble.

La Glacerie : la réunion de secteur du nord-Cotentin se fera dans les locaux du Centre socioculturel des Rouges-Terres, rue des Poètes à La Glacerie. Rendez-vous pour 9 h 30 le samedi 7 octobre. Pour ceux qui le souhaitent, un repas pourra être pris en commun le midi.

Rucher-école de Saint-Lô. Dernière séance pour les débutants samedi 30 septembre, à 10 h, cours théorique. Barbecue le midi ouvert aux conjoints et enfants avec participation de 5 € par personne pour les grillades et la boisson. Chacun apporte une entrée ou un dessert pour 2-3 personnes que nous mutualiserons. Les élèves dont les noms commencent par la lettre A jusqu’à K apportent une entrée et ceux dont les noms commencent par la lettre L jusqu’à Z, un dessert. Inscription pour le prévisionnel auprès d’Alain Lesclavec, tél. 0233554726 ou par mail alain.lesclavec@wanadoo.fr Les élèves du cours de perfectionnement sont invités à se manifester pour le repas. Pour eux, le rendez-vous est donné pour 12 h 30. L’après-midi sera consacré à la préparation à l’hivernage du matériel. Les musiciens sont les bienvenus pour animer cette journée bercée de convivialité.

AL

Dans les coulisses de Labéo Orne

Courant septembre, quelques apiculteurs, une trentaine, composés essentiellement de responsables de réseaux apicoles des départements normands, ainsi que de vétérinaires, techniciens et responsables de la structure Labéo, pôle d’analyse et de recherche de Normandie, se sont vu encadrés pour une présentation et une visite guidée sur les analyses plus particulièrement axées sur le monde des abeilles et de ses dérivés.

Les différents responsables de leur service nous ont exposés, chacun dans leur spécialité, leur travail sur l’unité parasitologie qui concerne l’acariose, la nosémose, la varroose ; l’unité virologie sur la paralysie des abeilles, le couvain sacciforme, la paralysie aiguë ainsi que la maladie des ailes atrophiées. Dans le secteur bactériologie, une présentation a été faite sur la loque américaine, la loque européenne et le couvain plâtré.

En ce qui concerne les analyses des miels, surtout ceux qui sont destinés aux concours, la spectrophotométrie ou coloration des miels pour sa classification dans la bonne catégorie a été abordée ; la teneur en eau avec le réfractomètre, la conductivité électrique pour sa classification dans les catégories miel ou miellat ; le Ph et acidité pour la fermentation, le miel en cours de fermentation s’acidifie mais ce n’est pas, en première intention, ce qui est recherché avec cette analyse ; le taux HMF pour indiquer si le miel a été chauffé et l’indice diastasique pour détecter si le miel est frais et pour finir l’analyse pollinique surtout destinée aux miels monofloraux.

Un bel après-midi où les échanges ont eu lieu entre les différents acteurs et les collègues apiculteurs et la découverte de ce travail de fourmi et de l’ombre des gens de laboratoire.

A.L.